Riga, Lettonie

À 11 ans, ma famille a déménagé en Lettonie (Riga) et je suis allée dans une école locale. J'ai dû apprendre la langue lettone pour réussir les tests et les examens à l'école. C'était très difficile, car la langue lettone ne ressemble à aucune des langues étudiées en Russie (anglais, allemand, français).

Bruxelles, Belgique

Après cela, je me suis retrouvé à Bruxelles. La Belgique a 3 langues officielles (français, néerlandais et allemand). À Bruxelles, les écoles sont principalement enseignées en français. C'est-à-dire que j'ai encore dû apprendre une nouvelle langue, cette fois le français, pour pouvoir étudier normalement et ne pas doubler. Bien que pour la Belgique, il soit normal de doubler une année. Personne ne s’inquiète à ce sujet - car c’est dans l’intérêt de l’enfant. Mais je ne voulais pas refaire l'annee encore une fois. Par conséquent, j'ai étudie encore plus pour améliorer mon français.

Anvers, Belgique

Ce n'était pas la fin de mes

déménagements en Belgique. Pour renforcer la deuxième langue officielle, je suis allé à l’école à Anvers pendant un an. Étant donné que l’enseignement y est entièrement en néerlandais, j’ai eu peu de temps pour l’étudier (environ 3-4 mois). Mais j'ai quand même réussi à terminer l'année scolaire et passer à la classe suivante avec de bons résultats. Pour obtenir mon diplôme, je suis retourné à l'école à Bruxelles.

Université en anglais

Cette année, je suis entrée à KU Leuven ,où mon programme est entièrement en anglais. Etre capable de parler, regarder des films en anglais est une chose. Par contre, l'éducation supérieure demande une connaisance plus profonde d'anglais . L'étudiant doit écouter et comprendre les exposés, participer aux discussions, faire des présentations, effectuer des travaux scientifiques et de recherche et, plus important encore, réussir la session. Par conséquent, je continue d'ameliorer mon anglais